« Prends soin de toi! »

 Combien de fois entendons-nous cette phrase, adressée par des amis, notre famille ou même des connaissances?  Notre réaction est souvent de ne pas trop s’y arrêter.  De banaliser un peu ce que l’on considère comme un vœu pieux, adressé par pure politesse.

A quoi ressemble notre vie lorsque l’on ne prend pas soin de soi? Fatigue, frustration, colère, rage, désillusion, déprime, envie, jalousie et on va arrêter ici. 

J’aime bien la métaphore des masques à oxygène pour démontrer combien prendre soin de soi n’est pas aussi anodin qu’il y paraît. Que c’est en fait…nécessaire.

Lorsque vous êtes en avion avec votre enfant et que les masques tombent à la suite d’une dépressurisation, la consigne est claire : Prenons le masque, mettons-le sur notre bouche, respirons normalement. Ensuite et seulement ensuite,  prenons le masque au-dessus de notre enfant et mettons-le lui. 

     Cette belle allégorie ne saurait mieux expliquer l’importance de prendre soin de soi. Que vaut un travailleur qui croule sous les responsabilités s’il ne peut plus retirer de la satisfaction de son travail? Que vaut une mère épuisée parce qu’elle essaie de faire plaisir à tout le monde? Que vaut un amoureux s’il se dévoue entièrement à essayer de rendre heureux un partenaire s’il s’oublie en chemin?

     Pourquoi prendre soin de soi est quelque chose de si difficile? Souvent parce que notre éducation nous a appris que « penser à soi= égoïsme ou nombrilisme ».  Alors, on a peur. Peur d’être mal perçu, peur d’être jugé comme égoïste, égocentrique, individualiste, insensible. Des qualificatifs bien peu reluisants selon ce que nous ont appris nos parents ou d’autres figures importantes dans notre éducation.

    Alors que prendre soin de soi, c’est faire attention à notre capital-santé.  Examinons honnêtement la façon dont nous nous traitons : Dormons-nous assez? Offrons-nous à notre corps des aliments énergétiques, avons-nous le temps de relaxer, de rêver, de rire? Arrivons-nous à nous permettre d’avoir un passe-temps qui nous tient à cœur?

La vérité, c’est que si nous ne nous traitons pas comme si nous étions notre meilleur(e)  ami(e), (après tout, nous sommes la personne avec qui nous allons vivre le plus longtemps), personne ne le fera.  Même si notre conjoint nous aime beaucoup, ce n’est pas Sa responsabilité de nous rendre heureux.  Nous pouvons être notre pire ennemi(e)…ou notre meilleur(e) amie. Et non, prendre soin de nous n’exclue aucunement le fait de s’occuper de nos proches. 

C’est en posant des gestes simples que nous irons de plus en plus vers l’objectif de prendre soin de nous.  Et il y a une chose qui est certaine : notre bien-être va rejaillir sur ceux qu’on aime.

Exercice de la semaine : Je me trouve 5 gestes  bienveillants à mon égard.  J’en réalise un par jour.  Et au fait, prenez-bien soin de vous.  

Publicités

A propos lebonheurauquotidien

Thérapeute, relation d'aide psychologique Hypnothérapeute certifiée. (N11-1975) Reçus pour assurances Approches: humaniste et cognitive Pour me joindre: 514-971-9108
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s